La fuite de Salim, épisode 2 de "A la poursuite du baton de vie ! "

Lors de la convention des Grenadiers de l'Essonne, nous avons fait jouer au public le second scénario de notre campagne. Deux parties ont été retenues pour servir de compte-rendu, deux parce que nous allons vous laisser le choix quand à la fin de ce second scénario.......

La table du scénario



Seconde scénario : La fuite de Salim

Après avoir été rattrapé par les chasseurs N'gnoni lancés à leur poursuite, nos héros ont dû fuir à travers la jungle. Abandonnant, pour un temps, le pauvre Salim, étendu sans connaissance…



Alors que les N'gnoni prennent soin de leurs blessés et achèvent leurs adversaires, Salim et quelques survivants parviennent à se regrouper, loin du regard de ces terribles guerriers.

Salim décide alors de rejoindre le camp de base, mais la route risque d'être longue et dangereuse...

Objectif pour le groupe de survivants :
Traverser la table dans sa longueur, la piste qui mène au camps de base se trouve derrière cette portion de jungle touffue.

La table, de dimensions 120 cm de largeur par 180 cm de longueur, est divisée en section de 30 cm de profondeur sur 60 cm de large. Dans chaque section, une carte de rencontre devra être posée.
Lorsque nos aventuriers entrerons dans la section, la « rencontre » qui y est décrite devra être placée comme indiqué sur carte.

Composition du groupe de survivants :
Salim, revolver lourd (reste 4 tirs), couteau
5 marines, fusil (reste 3 tirs), couteau
5 natives, fusil archaïque (reste 2 tirs), couteau

Cartes de rencontre :
Gorille ,Crocodile, Sable mouvant 2 fois, Araignée, Scout N'goni ,Shaman N'goni, Tigre dents de sabre, Rien 2 fois, Chef N'goni

Exemple de carte de rencontre

Première partie :
Les survivants de la rencontre avec les terrible N'gonis s'enfoncent dans la jungle, talonnés ils s'en doutent par ses guerriers assoiffés de sang.....Salim a réussi à rassembler autour de lui 5 marines et 5 natives, chacun compte ses cartouches......les natives pourront ouvrir le feu deux fois, les marines trois et Salim cinq.....autant dire qu'il leurs faudra bien viser...... 
Alors que leur fuite ne semblait pas pouvoir être ralentie, nos héros se retrouvent tout à coup dans une zone de sable mouvant......
Salim s'en sort bien mieux que les autres et prends un peu d'avance.......
Après de rudes efforts, les natives et les marines rattrapent Salim. Les marines peinent malgré tout à se sortir de mélasse sableuse...... 
A peine sortie de la zone de sables mouvants, nos héros trébuchent sur un nid d'araignées géantes, le combat s'engage avec les marines......Pendant ce temps, les natives explorent plus avant pour ouvrir le chemin à Salim......
Les marines crament toutes leurs cartouches, puis engagent les monstres à la baïonnette et au couteau...Les araignées tombent comme des mouches........
Les natives tombent quant à eux dans le nid d'un couple de crocodiles. Ceux-ci défendent leurs progénitures et se lancent à l'assaut des intrus.......
Bien que de nombreux natives finiront dans la gueule des croco, ceux-ci réussiront à en abattre un.
Salim, profitant que d'un côté les marines occupent les araignées et d'un autre les natives bloquent le dernier crocodile, finira par réussir à semer ses poursuivants. Il retrouvera le chemin du camp de base, espérant retrouver le reste du groupe de nos aventuriers.

Seconde partie :
Les fugitifs rencontrent dès le début de leurs fuites un couple de crocodiles qui défendent leurs progénitures, le feu dévastateur des marines à vite mis hors de combat le mâle......
Les natives arment leurs fusils.......
Et abattent la femelle, mais que vont devenir les petits......
Attiré par le bruit de la fusillade, une troupe d'éclaireurs N'goni tombe sur le flanc de nos fuyards....
Et charge les natives qui n'ont pas le temps de réagir.....
Profitant que les N'gonis sont retardés pas les natives, Salim et les marines avancent....et se retrouvent au beau milieu de sables mouvants, Salim tombe dedans......Alors que le dernier native expire......
Les marines avancent pour couvrir Salim qui s'efforce de se sortir des sables mouvants......
Les N'gonis chargent, mais Salim parvient à se relever......
Il charge à son tour pour soutenir les marines......
Salim élimine facilement le N'goni qui lui faisait face. Le capitaine des marines crie à Salim, "Fuyez pauvre fou ! Nous allons les retenir........"
Et effectivement, les N'gonis fondent comme neige au soleil sous les coups des marines......
Mais c'est oublier que se sont des guerriers d'élite, sans peur, le dernier fait tournoyer sa sagaie et élimine à son tour 3 marines......Le capitaine sert les dents.......
Mais il finira avec la sagaie dans le bide, comme les autres........
Salim parvient à la lisère de la zone dangereuse, toujours entouré de sables mouvants, lorsque tout à coup un guerrier N'goni paré des atours d'un chef surgit de la jungle......
Salim, sentant le danger proche court et tombe dans les sables mouvants......
Le chef N'goni se met à courir aussi et tombe également alors que Salim parvient à se relever.....
Mais il fini par retomber, alors que le chef N'goni quand à lui se relève et avance avec précaution. Il arrive au niveau de Salim, enfoncé jusqu'au épaule....Alors que le dernier guerrier N'goni se rapproche aussi, il tombe également dans les sables mouvants.
Le chef N'goni plante ses yeux dans ceux de Salim et sans un mot abat son briseur de crâne sur Salim......Les sables mouvants se teintent d'une couleur rouge-sang.........

A vous maintenant de nous donner votre avis pour la suite de notre campagne préférez-vous que nous partions du premier ou second scénario ?
Nous vous laissons jusqu'au 23 novembre pour nous donner votre avis.

5 commentaires:

  1. Deux scénario très amusants ! Ça faisait un moment que je n'avais pas lu un CR de CiC. Pourquoi ne pas repartir du second scénario, avec un groupe qui doit délivrer Salim, prisonnier des N'goni ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'idée est retenue, nous développerons la suite suivant justement les idées données. Merci en tout les cas pour la participation.

      Supprimer
  2. Pas le choix ^^ ce sera le second pour moi hihihihi

    RépondreSupprimer
  3. Pauvre Salim, le N'Goni et leur chef ont eu raison de son courage et de sa bravoure.
    Pour ma part, nous pouvons poursuivre après le triste sort de ce pauvre Salim, le groupe d'aventuriers sera triste d'apprendre cette nouvelle des rares survivants de cette folle échappée...
    attendons le verdict final...

    RépondreSupprimer
  4. Je ne peux que pleurer sur le triste sort de Salim, englouti par les sables mouvants. Mais pas avant que le chef N'Goni n'ait pu s'armer non seulement du pistolet du défunt, mais des secrets que recelaient son cadavre...de quoi aider les vaillants N'Goni à défendre âprement le Bâton de Vie ?

    RépondreSupprimer

Dragons de Vaires