A la recherche de Father Carmichael, épisode Deux

Alors que lors du précédent épisode, le Father Carmichael avait pris la fuite poursuivit par un vélociraptor, nos héros avaient retrouvé le camp de base pour faire leur rapport.
La SNP a émis une note de protestation envers le Vatican qui a prouvé que les "Nonnes" n'étaient en aucun cas des envoyés de Dieu mais des mercenaires qui avaient pris la place de celle-ci. La SDPN a accepté ces explications, du moins officiellement. Une vive tension règne maintenant entre le Saint Siège et la SNP.



La jungle profonde où va se dérouler le sauvetage.......
le Father Carmichael qui n'en revient pas d'avoir semé le vélociraptor.....les ailes d'un ange m'ont porté......
Les forces de la SNP se déploient en encadrant les pauvres nonnes....
Mais bientôt de terribles hommes de croc magnon se jettent sur la troupe
Il en sort de partout.....
Malgré cela, la troupe les repousse et s'avance vers le Father....
La troupe arrive aux ruines

Mais un adversaire bien plus dangereux que les croc magnon se dévoile.....
Des nazis......non détectés jusque là par la SPN....que font-ils sur l'île ?

Ils se divisent en deux groupes.....
L'un occupe un dinosaure pendant qu'une femme issue des troupes d'élite fonce vers les ruines.....
Elle atteint rapidement le Father et le menace de sa smg.....
Le forçant à le suivre.....
Melle Red, d'un tir précis, abat la jeune nazie.....libérant le Father.....
Mais pour une courte durée, le commandant nazis s'empare du Father tout en se débarrassant rapide d'une nonne qui arrivait...... 

C'est alors que l’effroi se lit sur tous les visages....un T-rex, encore un, sort de la jungle et hurle sa soif de sang......
Pendant ce temps, dans une autre partie de la jungle, une autre femme nazis se bat contre le chef des croc magnons, elle finira par la vaincre....
 mais tombera sous les coups des croc magnons.....
Secouru rapidement par une troupe de nazis......

Sister Hysteria montre à un vélociraptor comment elle joue du fouet.....Il finira par fuir....
Alors que Sister Sue, se retrouvant seule tombe dans une embuscade.....
Alors qu'un shaman croc magnons lance des incantations vers un paisible herbivore.....
Sister clemence tente de secourir Lena.....en mauvaise posture
Elle finie par se retrouver isolée à son tour face à l'herbivore pas si placide que cela.....
Une idée saugrenue lui vient alors à l'esprit....chevauchée la bête.....mais elle en perd rapidement le contrôle.....la bête et sa cavalière disparaissant dans un nuage de poussière.....
Sister Mercy menace le professeur Edouard, il lui remet son appareil photo.....

Father Michael "Mais qui êtes vous...?" L'inconnu (avec un accent germanique très prononcé) "Je suis le Major-Général Kilatondu, commandant du détachement de force nazis de notre Furer. Nous connaissons vos agissements et vous allez parler.......je vous le garanti....

Après de lourde perte de part et d'autres, les nazis réussissent à exfiltrer le Father, les troupes de la SDN se replient harcelées par les croc magnons....Plusieurs femmes sont portées disparues, capturées par les croc magnons.....



RAPPORT DU Professeur Edouard

Cher Ron Mc Alfey
De retour de notre 2nd mission d'observation, de recherche et de sauvetage de Father Carmichael.
Après avoir de nouveau accosté sur l'Ile, notre équipe, escortée par 2 groupes de marines, escorte de nouveau le groupe de nonnes.
Nous nous dirigeons le plus légèrement possible vers l'intérieure de l'Ile, on tentant de déranger le moins possible cette nature paisible. Le silence est néanmoins interrompu régulièrement par le cri d'une créature certainement aussi effrayantes que celles que nous avons déjà croisées précédemment...
Nous nous dirigeons donc vers les coordonnées géographiques fournies par le commandement, localisation d'un éventuel site où une présence humaine ou humanoïde à été détectée...
Arrivant à proximité de ce lieu, nous localisons le Father Carmichael, occupé à déambuler dans les restes d'un bâtiment similaire à un temple ou un édifice ressemblant... Nous ne serions peu être pas les premiers êtres civilisés à avoir foulé cette île (hormis les créatures humanoïdes que nous avons croisés d'un peu trop prêt la dernière fois...)
Dès la localisation de Father Carmichael, les nonnes deviennent peu contrôlables. Les sœurs se ruent vers le Father, oubliant toute consigne de sécurité et ne répondant pas aux appels à la prudence... ce qui alerta encore une fois quelques hommes néandertaliens très agressifs, puis quelques créatures préhistoriques que j'identifierai comme des vélociraptors, et même un tricératops...
Plus surprenant, nous entendons dans le lointain le crépitement d'armes automatiques et une déflagration sourde... Nous comprendrons un peu plus tard que nous ne sommes plus seul sur l'Ile. Un groupe de sournois nazis est très rapidement localisé et identifié. Lourdement armé, loin des préoccupation de la SDN, ceux-ci utilisent toute la puissance de leurs armes pour avancer dans l'Ile. Les nazis repère également le father Carmichael et une course à l'exfiltration débute...
Heureusement, l'Ile est tout aussi hostile aux nazis qu'à nous même, mais l'Ile nous défit de nouveau en envoyant un tyrannosaure contrecarrer nos efforts de sauvetage... Alerté par ces bruits inhabituels, ce monstre a anéanti un de nos groupes de marines. Profitant de ce carnage, les nazis capturèrent le father Carmichael et l'emmenèrent au plus profond de l'Ile...
Sentant la situation nous échapper complètement, nous décidons de nous regrouper et de rebrousser chemin.
Durant ce replis, l'une des sœurs agresse le professeur Edouard pour lui subtiliser son appareil photographique et tous les témoignages de cette journée. Les doutes, suite à nos premières aventures avec les nonnes, sur les agissements très intéressés des sœurs se confirment. Leur présence sur l'Ile et leur velléités ne peuvent coexister avec les missions de la SDN. La sécurité des expéditions est systématiquement mise en péril de part leur comportement incontrôlable. Nous les soupçonnons également à vouloir s'emparer des témoignages ou preuves acquises de l'existence de vie sur cette Ile.Pour le bien de cette mission, et pour contrecarrer les méfaits de l'apparition des nazis, il serait de bon ton que les sœurs apportent pleine contribution à notre mission plutôt de nous mettre des bâtons dans les roues...
Nous demandons donc à la SDN d'appuyer notre requête auprès de leur confrérie... si de nouvelles missions sont prévues sur l'Ile, d'autant que nous n'avons pu récupérer le Father Carmichael, et que de nouveaux belligérants ont été affrontés, qui n'ont rien de préhistoriques...


Voici comment les nonnes s'efforcent d'éviter les contacts avec les autochtones...
mais pas d'appareil photographique pour en témoigner...

 

Nous ne sommes pas la seule expédition sur l'Ile... mais là aussi, pas de preuve, le professeur Edouard n'a plus son appareil photographique...

 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Dragons de Vaires